• Démocratie... Juste un Rêve?

    Parler de Démocratie c'est comme parler de la roue. On à l'impression qu'on l'a inventé il y a des siècles, que le boulot et fait, en quelques sorte qu'elle a toujours était là. Que le principal combat aujourd'hui est de l'implanter ou de la transplanter dans d'autres Régimes.

    Pourtant, nous devrions, à l'approche de cette nouvelle Grande Élection de 2017, considérer sérieusement que la démocratie que nous connaissons est un leurre. Et ce qui est encore plus incroyable, c'est que paradoxalement beaucoup, beaucoup de gens en sont parfaitement conscients.

    Le rôle des politiques, professionnels de cette activité et très courtisée par le milieu des affaires, de cette profession d’Élus, de guides... Ne consiste en fait qu'à masquer notre impuissance politique citoyenne par l'exercice d'un Devoir sacralisé que nous exerçons maintenant tous les cinq ans, en quelques minutes... Et puis plus rien jusqu'à la prochaine Grande Élection.

    Le top de la Démocratie non ?

    En réalité, on ne ferait pas mieux dans un Pays totalitaire. Mais ici, à l'époque de cette réalité augmentée... habilement, on marche encore. C'est tellement bien foutu.

    Par contre, on veut imposer cette démocratie à des Pays suspectés d'être des dictatures, sous prétexte que les Peuples subissent violemment celles-ci, plus ou moins, mais sans pouvoir s'en libérer par manque de conscience politique. Et que notre Grand Devoir d'Humaniste consiste donc à les éveiller à d'autres possibles, par l’éducation, la culture... Soyons honnêtes, ce n'est pas de l'Humanisme, c'est de l’Unanimisme (construction d'un Monde intellectuellement homogène et parfaitement Orienté... ce qui ne veut pas dire faisant sens). Mais chez nous, d’Éveil, point trop n'en faut. Chez nous l’Éducation et la Culture sont les outils principaux, et actualisés au grès du Progrès et de la Croissance, de notre parfaite ignorance et donc de l'acceptation de notre sort. En France on ne fabrique pas réellement d'initiés (comme on pourrait se l'imaginer, dans quelques sociétés discrètes)... On fabrique principalement du profane et à grande échelle.

    Nous profanes donc de pseudo-choses muettes et invisibles... On attend qu'on nous libère et pour cela tous les cinq ans... On glisse un bulletin d'en une urne. Un bulletin... Comme une prière griffonnée sur un bout de papier plié et glissé entre deux blocs rocheux du mur des lamentations. Un message adressé au Temple Républicain sur son Mont Élyséen. En espérant que faute d'être entendu de l’Être Suprême ses  prêtres nous entendent, si déjà ils ne faisaient pas semblant de seulement nous écouter.

    Le problème majeure de la Démocratie c'est donc qu'elle est systématiquement sélective et ce de manière systémique.

    Le Peuple est accessoire, il sert à produire, c'était encore vrai au siècle dernier, mais on peut faire produire par d'autres dans d'autres Pays et même consommer par d'autres dans d'autres Régions du Monde. Le Peuple est surtout là pour les choses essentielles... constituer les forces de l'Ordre, l'Armée, les Administrations, les activités sociales et le bénévolat et surtout, surtout... Valider le Système en mettant son bulletin dans une Urne... Peut importe l'issue du vote, du moment que le système est validé. Pour le reste, l’Aristocratie est le véritable Guide. Le Clergé Républicain, en éclaireur de notre devenir, à notre place et sans nous permettre de lui apporter ne serait-ce qu'une véritable contradiction, nous éclaire et nous ouvre "son" chemin. Un chemin déjà bien défriché par la Finance et l'idéologie de l’Économie dominante que même les politiques, ces fameux Hauts Fonctionnaires Élus démocratiquement, peuvent emprunter les yeux bandés... En toute confiance... Aveugles.

    Pour ces Élus le principal devoir et de ne pas trop s'écarter du chemin et du "timing", sous peine de voir leur carrière quelque peu raccourcie si elle n'est pas anéantie. Un autre devoir leur incombe et pas des moindres. Celui de nous tirer derrière eux par force de conviction et autorité. C'est leur métier... Le "blabla" c'est leur fond de commerce.

    Mais pour combien de temps encore?

    POLITEIA#1 | Notre démocratie n'est-elle qu'une aristocratie élective ? | Clément Viktorovitch

     

    POLITEIA#2 | La démocratie participative est-elle un conte de fées ? | Clément Viktorovitch

    « Revenu Universel : Après la Finlande, la Suisse ?Finance : Pourquoi la Crise? Parce que ça peut rapporter gros. »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :