• Marchés Financiers : La présidencielle de 2017 comme celle de 2012 ?

    Pour les Marchés Financiers, une présidentielle c'est très important. C'est même Capital.

    Car c'est là que s'articulent, dans les programmes des candidats, les grandes lignes directrices qui vont dessiner les contours du projet Économique d'un Pays.

    Les Marchés Financiers sont très intéressés, très impliqués et très appliqués, dans ce qu'ils estiment être de leur grand intérêt, à ce que ces grandes lignes directrices servent d'abord, justement et seulement leurs intérêts.

    Et pourquoi s'en excuseraient-ils ?

    Il n'y a pas de raison.

    Non... Il n'y a effectivement jamais eu de "Raison" dans la Haute Finance.

    Ils s'en vantent même. Et ça... Si ce n'est pas une grosse gifle dans la gueule des Peuples c'est que ça doit être qualifié de pire qu'une grosse gifle. Mais contre cette violence à l'égard des Peuples et échafaudée contre la souveraineté des Peuples, et que l'on ose encore nommer Démocratie, pas de Garde du Corps, pas de Police, pas de Justice. Et même si il aime être représenté comme le Chef de Guerre de la Nation, pas de Président courageux non plus, ou alors en choisissant et en hiérarchisant biens ces ennemis... En tout cas jusqu'ici.

    Pour le Peuple... Juste les yeux pour pleurer... Ou  pas ! Car le Peuple peut aussi se lasser... Un jour.

    La vidéo qui suit permet de mettre en évidence le cynisme du Marché à l'égard d'une Grande Élection, à l'égard du Peuple et surtout à l'égard d'un Projet Économique qui serait mené avec "Raison", c'est à dire contre lui.

    Tout est dit.

    Si 2017 se prépare comme 2012, c'est à dire prioritairement chez quelques grands décisionnaires des Marchés Financiers, qui du haut de leur sphère d'influence implacable tracent les grandes lignes de l'Économie, alors on sait qui va gagner... C'est le Marché.

    Car peu importe pour qui on va voter... celui qui va passer est déjà dépassé.

    Et le pire c'est qu'il le sait.

    Mais nous sommes de plus en plus à en avoir pris conscience aussi.

    Pour réguler les Marchés Financiers, il va falloir imposer une Réforme Fiscale et Économique historique.

    Et nous sommes de plus en plus à en avoir pris conscience aussi.

    Elle sera donc Populaire, d'autres la qualifieront de Populiste, mais quand le bateau coulera ces derniers auront un choix simple à faire, couler avec le bateau ou se rallier à la "Raison".

    La mise à mort du CDI décidé par les banques

    Interview d'un patron de banque, auteur d'une note sulfureuse, qui explique, avec un cynisme incroyable, que la finance exige la mise à mort du CDI, et que la finance gagne toujours, dans tous les cas, quel que soit les dirigeants au pouvoir. A noter en fin de vidéo le rôle de Macron en faveur de la City pour relativiser le discours Hollande du Bourget (mon ennemi c'est la finance)

    « De la Lutte des Classes... Qui n'existe pasLe MAG février 2017 au format .pdf »
    Partager via Gmail

    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :