• Le Référendum

    Pas un référendum...
    Le premier Référendum d'Initiative Populaire français

    Un REFERENDUM pour décider du sort des chômeurs?
    ET pourquoi pas... dès que le ménage sera fait au sein des intermittents du spectacle politique !

    Car avant celui là... il nous semble judicieux de replacer le REFERENDUM D'INITIATIVE POPULAIRE dans ce qui devrait être sa spécificité.

    Proposer, Orienter, Décider par REFERENDUM de ce que doit être la Politique Générale de la France au service du bien collectif. S'emparer des décisions importantes avant d'imaginer corriger des effets par tentation, sans influencer les causes par réflexion.

    Contre les Cercles d'Influences qui gangrènent notre Pays et sapent la démocratie, il faut systématiquement appliquer le REFERENDUM pour les décisions importantes concernant la bonne marche de la France au quotidien, dans son avenir proche, moyen et à long terme. On vous dira qu'une telle pratique risque d'aller à l'encontre de la bonne marche et de l'efficacité de l’État devant les enjeux économiques importants de ce Monde qui avance à 200 à l'heure. Justement... d'abord nous ne voyons pas, depuis 40 ans, de quelle efficacité l’État peut s'enorgueillir et donc, redonnons aux décisions qui nous concernent, le temps d'une réflexion à l'échelle humaine. Ensuite quand les Élus politiques dénigrent le REFERENDUM, c'est qu'il ne veulent tout simplement pas nous munir de cette nécessaire souveraineté qui devrait être la nôtre.

    Le REFERENDUM est un de ces outils précieux dont on nous prive si facilement et qui se révèle pourtant plus nécessaire que jamais afin de promouvoir l'Influence populaire... la seule Influence... légitime.

     

    Deux choix s'offrent à la Population française.

    le premier :

    Continuer de légitimer ce Gouvernement qui alterne les couleurs politiques (deux essentiellement) et les mesurettes. Des mesurettes qui occupent notre champ de conscience au quotidien pendant que de lourdes décisions, prises à l'extérieur de nos frontières, condamnent notre avenir depuis les années 70. La Dette vient d'aussi loin et tous les Gouvernements successifs l'ont soutenue en sachant que viendrait le temps de la Crise et avec lui celui de payer l’addition. Nos Élites Politiques, pour espérer avoir une chance de représenter la plus haute fonction de l’État, n'ont plus à réfléchir sur un réel Programme ambitieux et novateur. Ils en sont réduits à broder autour du plan d'austérité, "Le Plan d'Austérité" qu'impose le FMI à Bruxelles et  que notre Gouvernement aux ordres se charge de nous transmettre, pour que la France garde l'apparence d'une démocratie. Le seul objectif est de poursuivre le règlement des intérêts de la Dette afin de continuer d'enrichir le Cartel de la Finance et de soutenir le modèle Économique qui lui est associé. Un modèle fiscal malade, en bout de course, dont la Grèce, l'Irlande, l'Espagne, l’Italie, le Portugal et bien d'autres, sont les symptômes... et un modèle pourtant que la France ferait tout pour conserver ????. Oui, la France au nom de ses représentants, à l’abri, peut-être... Mais les Français... en première ligne... certainement pas !

    Dans ce premier choix, nous préférons le confort de l’irresponsabilité, en laissant une nouvelle fois le poids des décisions importantes, entre les seuls mains de nos Institutions Politiques. Voter pour des élections ne suffit pas à consolider une démocratie. Il faut faire la promotion de solutions, éclairer le débat politique et se doter d'outils qui permettent de valider les décisions importantes qui sont dans l'intérêt collectif.

    le second :

    Réclamer un Référendum d'Initiative Populaire, "le Référendum", pour imposer une réforme fiscale qui redonne à la France toute sa souveraineté en matière de dépenses et de recettes. Que se référendum soit la marque de notre intérêt, nous citoyens, à participer aux décisions importantes qui concernent l'avenir de notre Nation. Que par ce Référendum, nous imposions à nos Élus d'inscrire, dans leur Programme, la nécessaire réforme fiscale de justice sociale. Que cette Grande Élection, au lieu d'être une simple et nouvelle course de Pouvoir pour la Présidentielle, soit marquée par la volonté du Peuple, par le Peuple, pour le Peuple, d'une Réforme Majeure propulsée souverainement de l'intérieur de notre Pays, contre ces réformes d'austérités, non démocratiques, qui viennent de l'extérieur.

    Soyons curieux... Soyons Furieux

    « 04/02/201214/02/2012 »
    Partager via Gmail

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    2
    Jeudi 23 Février 2012 à 19:52

    Nous pensons malheureusement que sans la priorité de la Réforme Fiscale que nous préconisons, toute autre réforme ne sera qu'accessoire puisque se posera toujours la question du financement.

    Ce projet peut diviser mais c'est un agitateur de neurones face aux projets dont l'objectif n'est "que" de diviser.

    1
    Jeudi 23 Février 2012 à 10:38

    Bonjour,

    Je découvre votre site qui met en avant le référendum d'initiative populaire. Je m'en réjouis puisque depuis 30 ans je milite pour le référendum d'initiative citoyenne qui est exactement la même chose.

    Selon deux sondages, 82 à 88% des Français sont favorables au principe du référendum d'initiative citoyenne.

    Ce sont eux qu'il faut -selon nous - regrouper SANS faire de propositions économiques et sociales dont chacune divisera bien sûr, puisque une fois le RIC/RIP obtenu tout français pourra faire la proposition de réforme de son choix et les citoyens feront la sélection des priorités..

    Notre mouvement le Rassemblement pour l'Initiative Citoyenne (R.I.C) propose des modalités permettant cette sélection nécessaire.

    En ce moment l'URGENCE, - pour nous - est de profiter des LEGISLATIVES pour faire connaitre le RIC/RIP  et préparer les manifestations de septembre que nous envisageons et jusqu'à obtenir l'instauration du RIC/RIP..

    Nous invitons votre mouvement à se rapprocher de nous et de présenter des candidat sous VOTRE bannière , mais en vous arrtachant administrativement à nous SI vous n'avez pas 75 candidats et 75 suppléants pour accéder à la camapgne officelle à la TV .

    SI vous avez ou espérez avoir plus de 75 candidats nous nous en rejouissons sincèrement.

    Cordialement 

    Yvan Bachaud porte parole du R.I.C . Tel 04.72.24.65.02

     

     

     

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :