• Rockefeller - Un incroyable destin... un incroyable festin

    Les Rockefeller... une famille de philanthropes. Mais pas que...

    Derrière cette philanthropie de façade se cache, ou se révèle c'est selon, un goût prononcé pour la domination, le goût de l'Empire. Cette mégalomanie pousse souvent une personne, puis des personnes isolées et prisonnières des méandres de leurs fantasmes, à exercer leur vision monolithique sur les restes du Monde.

    Comme l'Empire qui ne veut pas s'éteindre, il n'y a pas 10 000 solutions pour survivre lorsque l'on ne peut plus s'étendre. Après avoir été l'artisan de la construction jusqu'aux limites de l’expansion imposées par les frontières, la fin de certaines ressources, un modèle économique défaillant (le Progrès)... Il faut devenir l'artisan de la destruction, qui rapporte elle aussi (l'autre Progrès).

    Il faut surtout avoir acheté au préalable ceux qui exerceront dans de nombreux domaines comme ; l'éducation, la culture, la politique, les médias, la technologie, la science...  pour reconstruire... à sa propre image, un nouveau Monde, un nouvel Ordre. Une vision à laquelle beaucoup de personnes, sur cette bonne vieille Terre, ont déjà malheureusement adhéré aveuglement. Et au Pays des aveugles... c'est les borgnes qui sont rois. Mais les borgnes ne sont que les valets de nos véritables maîtres.

    Le problème n'est pas ou n'est plus "les Rockefeller" (cette race de "saigneurs") mais il est bon de souligner ce destin hors du commun dans l'histoire de l'humanité.

    Dans le Monde il n'y a que deux races : Les Riches et les Pauvres.

    Le problème ce sont les disciples qu'engendrent les doctrines de ces familles régnantes, c'est à dire toutes les personnes qui se sont laissées discipliner l'Esprit par cette Nouvelle Religion (argent et pouvoir) pleine de riches promesses et de fabuleux miracles.

    - Et si tu gardes la tête sur les épaules, si tu fais les bons choix, tu seras un homme mon fils.

    - Mais j'en ai rien à foutre d'être un homme ce que je veux c'est être le meilleur. Je veux être riche et célèbre et je suis prêt à tout pour y arriver. Même être un femme riche et célèbre ça me va... j'ai pas de limite putain... je suis LIBRE de faire tout ce que je veux. Toi tu piges que dalle, t'es un vieux con. Tu vois bien qu'on ne fait pas partie du même Monde. Ton Monde à toi est mort, le MIEN... le mien est en train de naître.

    Effectivement, c'est bien le discours d'aujourd'hui, propulsé par les médias et une grande partie des Institutions savantes. Un nouveau Monde est à naître et qui n'aura pas demandé trop d'efforts, juste de s'appliquer à consumer l'ancien.

    Ce ne sont plus les enfants qui essaient de ressembler, de se hisser, à la hauteur, vers l'image qu'ils ont de leurs parents. Ce sont des parents qui cherchent désespérément à ressembler à leurs enfants. Des parents qui ayant perdu toute autorité sur l'Éducation de leur progéniture, tentent vainement de devenir des "potes"... acceptables.

    Et ça c'est très bon pour les affaires.

    Des citoyens adultes infantilisés, des enfants captifs de la consommation prioritairement technologique et de tous les effets de mode qui l'accompagne. Des Gouvernements qui prennent la place autrefois dévolue à l'autorité parentale et encensent l'utilisation des outils technologiques.

    Suivez le Guide... le Progrès va faire de vous des gens libres... captif d'un immense Parc d'Attractions où tout pourra s'acheter et se vendre... où même la mort redeviendra, comme à Rome, un spectacle.

    Soyez les bienvenus dans l'Arène-Monde.

    Restez débranchés ! - S02E05 - Les Rockefeller


    « Ron Paul - Député Américain... 30 ans de solitudeDu rêve à la réalité »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :