• Faut-il en rire?

    Il semble que ce soit définitivement ce que l'on attend de nous.

    Après une forme de fascination allons-nous enfin passer par de l’écœurement ou est-ce la fascination qui survie à l’écœurement ?

     

    Nous dédramatisons la domination financière qui se paie le Monde.

     

    Nous dédramatisons le rôle de ces soldats de la Dette qui se livrent au pillage des ressources mondiales... sur le dos de la ressource humaine.

     

    Sommes nous devenus à ce point insensibles, inconscients... résignés. De pauvres bêtes bien disciplinées ?

     

    Réseau tentaculaire pour les gagnants (une féodalité, son armée et ses soldats)

     

     

    Démocratie de façade pour les perdants (une ferme, ses bergers et ses moutons)

     

    tant qu'ils ne décident pas d'abattre le troupeau... qui pourrait choper la rage !

     

     

    « Noces d'émeraudeLa forme moderne de la Force »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :