• EDF - Thales - Watchkeeper

    Nos centrales nucléaires survolées par des drones.

    En écoutant quelques remarques ici ou là on se rend compte qu'il n'en fallait pas moins pour faire intégrer aux masses que le nucléaire n'est pas le danger mais ceux qui le menace.

    Dans ce genre de perspective, il paraitra donc nécessaire au Gouvernement d'évoluer vers encore un peu plus de suspicions à l'égard du Peuple de France, qui placerait sa santé et son bien vivre avant les intérêts économiques d'une Multinationale.

    On peut également ajouter simplement et sans trop de marge d'erreur, que cette petite affaire médiatique, ce buzz, participera à doper les ventes de ces nouveaux joujoux pilotables à distance... avant les fêtes de Noël et dont le marché et en forte croissance, alors que leur usage est interdit, sauf dérogation, sur le sol français. Ce qui est interdit est toujours séduisant. Une fois que tous les gosses, les ados, et mêmes quelques adultes s'y seront essayés... cela forcera le législateur à adapter la loi pour réguler ce genre d'activité. Les industriels ont toujours le dernier mot.

    C'est aussi l'occasion de relever quelques coïncidences qui pourraient donner une autre explication à ce phénomène d'intrusion dans l'espace aérien, interdit de survol, de nos centrales. Plusieurs lectures pouvant se superposer sans s'opposer.

    Ainsi, la nomination du nouveau patron d'EDF, Jean-Bernard Lévy, qui n'est rien d'autres que le PDG de Thales.

    Et... il se pourrait que ce survol de drones puisse être la volonté de quelques "veilleurs" militants  qui souhaitent nous rappeler ceci :

    Neuf ans après avoir signé le contrat en 2005 avec le ministère de la Défense britannique, Thales a réussi à faire entrer en service en Grande-Bretagne le drone tactique israélo-britannique Watchkeeper.

    Selon Thales, Watchkeeper qui est le "premier drone à obtenir une autorisation de mise en service" est "également le seul de sa catégorie à avoir la permission de voler dans l'espace aérien britannique". "Il remplit les critères de sécurité et de navigabilité très stricts du MoD requis pour l'exploitation du système par l'armée britannique" Source La Tribune

    Cependant, l'armée française est elle aussi très intéressée par ce drone et commence a en prendre le contrôle en mars 2013. Source Force Opérations Blog

    Et alors que tout le monde se fout de ce genres de détails, on peut légitimement s'inquiéter que Thales, qui est une société comme les autres au sommet de la chaîne militaro-industrielle...
    EXCLUSIF Convoqué ce mercredi au Tribunal de grande instance de Paris, le groupe est accusé d'escroquerie aux subventions européennes et d'organisation frauduleuse d’insolvabilité. Source Challenges

    ... , marque avec ce drone le début d'une surveillance accrue, non pas de notre espace aérien, mais bien de tout ce qui va se trouver au sol sur notre territoire. Une surveillance d'altitude, de haut, de très haut, à notre insu.

    Ce n'est pas de la paranoïa, c'est simplement du bon sens.

    Quand on sait que la profusion de caméras de surveillances dans certaines Métropoles en agacent déjà beaucoup. Il ne serait pas étonnant que certains réagissent en tentant de nous alerter sur ce genre de détail... insignifiant pour les uns, condamnables pour d'autres car franchissant une nouvelle étape intrusive dans l'espace publique et peut-être intime de nos libertés.

    On peut se demander à qui profite réellement ce genre de recueil de données par surveillance militaire, qui viendront compléter d'autres recueils données déjà exercés par les Multinationales du numérique, déjà dénoncées, jamais condamnées.

    On ne pourra pas laisser indéfiniment l'Énergie, la Communication, l'Industrie... entre les mains de quelques Multinationales oligarchiques et apatrides qui détournent les missions premières de la protection militaire nationale, pour leur confort et leurs intérêts sur le territoire comme à l'étranger. Ce genre de Régime finira par nous rappeler "les heures les plus sombres de l'Histoire" - le peuple devenant l'ennemi de l'intérêt supérieur économique - il faut donc se protéger du Peuple en durcissant l'autorité de son Gouvernement.

    C'est ça une dictature.

    Il ne s'agit pas de protéger les Peuples, mais bien de s'en protéger.

    "celui qui sacrifie sa liberté pour sa sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre" Benjamin Franklin

    Pour compléter... et on s'en réjouit, une vidéo qui ne dit pas autre chose que ce que nous produisons sur ce Blog.

    Voici l'analyse de l'actualité récente avec Lucien Cerise. Une de ces personnes qui relève avec mesure mais intransigeance les dérives du Monde contemporain. Que ça plaise ou non... et que ceux à qui ce genre d'analyses ne conviennent pas, reste dans leur petite cage dorée dans laquelle les médias ou "merdias", pour reprendre un terme à la mode, les enferment quotidiennement.

    Entretien d'actualité avec Lucien Cerise - Octobre 2014

    « Un membre de la TRILATÉRALE dénonce les oligarchiesInterdiction de l'utilisation des grenades offensives »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :