• De la Liberté à l'Impôt... au Totalitarisme

    Nous savons que les États-Unis ne sont pas en très bonne santé financière, comme l'Europe, le Japon... Mais avec l'exemple frappant qui suit, nous allons découvrir ce qui pourrait faire imploser ce modèle économique si fragile, ce colosse aux pieds d'argile.

    Totalitarisme : L'expression vient du fait qu'il ne s'agit pas seulement de contrôler l'activité des personnes, comme le ferait une dictature classique. Le régime totalitaire va au-delà en tentant de s'immiscer jusque dans la sphère intime de la pensée, en imposant à tous les citoyens l'adhésion à une idéologie obligatoire, hors de laquelle ils sont considérés comme ennemis de la communauté.

    Les caractéristiques habituellement retenues pour définir le totalitarisme sont : un monopole idéologique, c'est-à-dire la conception d'une vérité qui ne supporte aucun doute, qui est imposée à tous et qui est généralement orientée vers la lutte contre les ennemis du régime, un parti unique contrôlant la totalité de l'appareil étatique c'est-à-dire disposant de l'ensemble des moyens de communication de masse qu'il utilise comme des instruments de propagande, qui crée des structures d'embrigadement de chaque catégorie de la société et qui dispose d'une direction centrale de l'économie. WIKIPEDIA

    Dans le documentaire ci-dessous de Aaron RUSSO, on peu percevoir à quel point les Droits et les Devoirs des citoyens, des peuples, peuvent entretenir un flou artistique lorsqu'il est question de leur réclamer un acte obligatoire (illégal), comme la déclaration et le paiement de l'Impôt sur le Revenu, en le déguisant en Devoir Volontaire contre leurs Droits. Et comment le FISC participe et, de sa respectable grandeur institutionnalisée, met un point d'honneur à rappeler aux citoyens qui est le vrai patron.

    Qu'aux États-Unis donc... ou pas?!

    Attention... Cette histoire d'Impôt sur le Revenu qui serait illégal, n'est valable que pour les États-Unis dont la Loi définit strictement le Revenu comme le gain ou le bénéfice d'une entreprise et non pas le salaire reçu de l'employeur qui est une transaction d'échange pour travail rendu. C'est l’illégalité de la déclaration du salaire et de son assujettissement à l'impôt, dans la déclaration de Revenu, qui est ici démontrée comme illégale.

    Cet acte s'est si profondément encré dans les esprits au fil des décennies, qu'il n'est que très peu remis en question, sur ses fondements comme sur sa stricte légalité.

    Et donc de s'arroger le pouvoir (le FISC) de menacer d'action en justice celui qui refuserait ce "volontarisme" de déclarer comme de payer cet Impôt. Des Impôts qui ne servent plus à rien d'autres qu'à renflouer cette Dette qui touche tous les Pays (comme l'Impôt d'ailleurs), tous encrés dans ce même Modèle Économique.

    Une Dette qui ne se remboursera jamais. Son existence métaphysique sert principalement à nous rendre captif d'un système économique et surtout de ceux qui contrôlent l'émission monétaire (fabriquent le papier monnaie).

    Un Impôt transposé dans les esprits comme devant participer exclusivement, par une redistribution équilibrée, a organiser la Société en finançant les infrastructures essentielles à la vie en communauté. Pourtant, il est entièrement allouer à rembourser la Dette et les Intérêts et nous conserve en fait dans la perpétuelle illusion de meilleurs lendemains, nous laissant imaginer la construction d'un avenir auquel nous participerions tous... plus ou moins... en donnant de l'argent par Devoir. Car pour les idées... d'autres s'en occupent.

    L'Impôt pourrait être le prix à payer, de manière volontaire, pour se sentir exister et respecté, dans une démocratie, par ceux qui n'ont aucun respect de l'existence ni de la démocratie, sauf si elles sont en relation directe avec leurs affaires totalitaires.

    "Au cours du siècle dernier, la Nation est passée d'une Nation de propriétaires fonciers indépendants en une Nation d'employés. Et ils sont à deux doigts de devenir des esclaves." Franklin SANDERS

    "La plus part des gens dépensent la plus grande partie de leur argent dans les impôts, les intérêts ou l'inflation." G. Edwart GRIFFIN

    Un documentaire, qui à lui seul, devrait nous éclairer suffisamment pour comprendre l'idéologie "minoritaire" mais puissante qui mène également cette Europe et les Pays qui la composent.

    Hitler et le fascisme... ça on en bouffe encore. Mais en ce 21ème siècle, si nous regardions un peu vers ce Totalitarisme financier qui ne cesse d'accroître sa "divine puissance" sur le Monde depuis l'an 1913 (au moins). À moins que la prédominance historique et médiatique du premier comme étant, par définition admise, l'exemple du mal absolu, ne serve à cacher toute la voracité meurtrière, toute la prédation du second qui s'est mise en place...

    ... sur tous les Peuples de la Terre.

    Documentaire America from Freedom to Fascism

    « Retour au meilleur des mondesManuel Valls serait donc un Frère comme les autres »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :